Un come-back surprenant

Près de 20 ans après son rôle de médium extravagante dans Ghost, Whoopi Goldberg nous revient sous les traits de plusieurs personnages historiques féminins pour faire la promotion d’une marque de serviettes absorbantes. L’actrice s’est glissée dans la peau de Mona Lisa, Jeanne d’arc ou encore Cléopâtre pour agrémenter certaines scènes célèbres des tracas du quotidien liés à l’incontinence urinaire. On citera par exemple l’explication du sourire un peu gêné du modèle de De Vinci…

Une initiative intéressante pour lutter contre le silence qui entoure l’incontinence urinaire

Cette publicité est à prendre au second degré et le but est ici clairement de dédramatiser le problème de l’incontinence. La principale concernée le résume d’ailleurs assez bien : « Personne ne veut jamais parler des fuites urinaires. Pour une étrange raison, nous avons tous décidé que c’était un sujet tabou. Mais nous devrions pouvoir en parler ouvertement. Nous allons toutes y passer »

Sans perdre de vue que cette approche différente du problème d’incontinence urinaire par la publicité a surtout portée commerciale, on peut espérer que l’implication de personnes célèbres comme Whoopi Goldberg, à l’image habituellement très travaillée, puisse faire changer ne serait-ce qu’un peu les mentalités et permettre aux personnes touchées d’en parler davantage.