Nous évoquions il y a peu la remise en cause de l’épisiotomie quasi systématique en cas d’accouchement. C’est au tour de la péridurale aujourd’hui de faire l’actualité mais dans le bon sens cette fois-ci. En effet une étude australienne a très récemment montré que les femmes ayant subi une péridurale lors de leur accouchement souffraient moins d’incontinence.

La péridurale lors de l'accouchement réduirait les risques de souffrir d'incontinence

Pour rappel, la péridurale consiste en une anesthésie des muscles du périnée. Durant l’accouchement et sous l’effet de la péridurale, ces derniers seraient davantage protégés et sollicités uniquement lorsqu’il est nécessaire de pousser.

Le taux de dommages des muscles du périnée tomberaient alors à 6 ou 7% lorsqu’il atteint 13% quand la péridurale n’est pas pratiquée, réduisant de manière significative les risques de souffrir d’incontinence urinaire par la suite.

Pour plus d’informations, n’hésite pas à consulter l’article de cyberpresse intitulé L’incontinence après l’accouchement.