Un étude suédoise montre que le risque d’incontinence serait réduit par la prise de la pilule contraceptive. Menée auprès de 10 000 volontaires, cette étude a montré que celles sous contraceptif hormonal féminin de prise orale avaient moins de risques que les autres femmes de souffrir d’incontinence urinaire.

Les chercheurs ont conclu que la réduction de l’incontinence urinaire par impériosité est de 64%, de 48% pour l’incontinence urinaire mixte, et de 43% pour l’incontinence urinaire d’effort.