Le 15 septembre avait lieu la journée de la prostate. L’occasion pour les médecins et les chercheurs de faire le bilan des progrès effectués dans la guérison du cancer.

En effet, depuis 10 à 15 ans que ce cancer est traité, 80% des patients sont guéris, ce qui est un excellent score. Ce taux est d’autant plus encourageant pour les hommes de 45 à 50 ans, également nombreux à contracter cette maladie.

Et ce fort taux de guérison est également encourageant pour l’incontinence. En effet, plus que le cancer lui-même, son traitement (ablation, radiothérapie, curiethérapie) peut entrainer des risques d’incontinence.

Les progrès dans le traitement de cette maladie sont donc importants pour limiter ces désagréments.