e-sante.fr nous fait part de quelques trucs et astuces pour mieux vivre avec votre incontinence :

En cas d’incontinence urinaire, il faut bien boire

Bien boire ne signifie pas forcément boire beaucoup et n’importe quoi.

1) Il convient de boire suffisamment pour diluer les urines. En effet, des urines très concentrées risquent d’irriter la vessie et d’aggraver les fuites urinaires.

2) Ne buvez pas trop d’un seul coup. Il faut fractionner sa consommation, soit boire un peu très souvent.

3) Si vous devez vous éloigner (transports en commun, shopping, rendez-vous…) et vous rendre dans des endroits où les toilettes ne sont pas faciles d’accès, prévoyez de boire moins avant et pendant votre déplacement.

4) Ne buvez pas d’alcool, au risque d’irriter votre vessie.

5) Évitez toutes les boissons contenant de la caféine, substance qui irrite également la vessie et risque de déclencher des troubles urinaires. C’est le cas du café et du thé, mais aussi de toutes les boissons à base de cola comme certains sodas.

6) Toujours pour ne pas irriter votre vessie, limitez la consommation de jus d’orange et de jus d’agrumes en général comme le jus de pamplemousse notamment.

7) Attention avec les boissons light. Certains substituts du sucre sont irritants.

En cas d’incontinence urinaire, évitez les aliments irritants

1) Les agrumes (orange, pamplemousse).

2) Les tomates.

3) Le chocolat.

4) Les épices.

5) Etc.

Luttez contre la constipation

Là encore, la consigne est de boire suffisamment. Il convient également de consommer suffisamment de fibres alimentaires (fruits, légumes, céréales, légumineuses) et de privilégier les aliments complets. L’objectif est d’augmenter le volume fécal afin de l’évacuer plus facilement. Contre la constipation, il convient également de pratiquer régulièrement une activité physique. Et enfin, d’aller à la selle régulièrement et dès que l’envie se fait sentir.

Je vous invite à aller lire l’article dans son intégralité sur e-sante.fr.