Bienvenue sur info-incontinence.com !

Vous trouverez ici un lieu de réponses aux questions que vous vous posez, et des solutions pour ce problème naturel.

  • Recent Posts

  • Catégories

  • Meta

  • Archives

  • SHOW / HIDE NAVIGATION

    On distingue 4 grandes catégories de femmes touchées par l’incontinence.

    Tout d’abord, les femmes jeunes, actives et dynamiques. Elles souffrent de fuites urinaires modérées lors d’activités physiques, comme le tennis ou le jogging.

    Les femmes d’age moyen sont, elles, peu handicapées par les fuites urinaires, qu’elles ont plutôt tendance à considérer comme étant de l’incontinence, qu’elles ne traitent pas, en général, avant la ménopause.

    Le troisième type de femme souffre d’incontinence massive, à tel point que l’achat de couches en devient gênant, à cause du prix. La rééducation est possible, mais souvent très longue. Pour une solution rapide, elles doivent opter pour la chirurgie.

    Enfin, le quatrième type de femme souffre d’incontinence importante, suggérant une descente d’organe, et donc imposant la chirurgie.

    Un texte voté en avril, et qui sera appliqué le 1er janvier 2010 devrait faciliter la vie des personnes âgées résidant en maison de retraite belge. En effet, si c’était parfois le cas, dans certains établissements il fallait payer un forfait un plus.

    Désormais, tout le monde sera logé à la même enseigne. Si certain s’émeuvent de la possibilité que le prix des maisons de retraite augmente, le gouvernement se veut rassurant en précisant que cette loi instaurerait un prix identique pour tout le monde, là où aujourd’hui les différences peuvent aller de 1 à 4, et qu’une partie du surcoût sera pris en charge par l’Inami, l’Institut national d’assurance maladie-invalidité.

    « Quand on travaille les grands droits (ceux qui font les « tablettes de chocolat »), cela entraîne une forte pression dans la zone génito-pelvienne », prévient André Mamberti-Dias, kinésithérapeute spécialisé en rééducation périnéale.

    Si les muscles abdominaux constituent l’avant et les côtés du caisson abdominal, il ne faut pas oublier qu’au dessus on trouve le diaphragme, et en bas … le périnée. Et c’est lui qui soutient tous les organes de cette région.

    Ainsi, les pressions exercées sur lui, s’il est de mauvaise qualité, peuvent favoriser l’incontinence.